APINESS
Appui aux Projets d'INITIATIV'
Economiques Sociales et Solidaires

Née de la rencontre d’INITIATIV’ et de la FEDERATION COORACE, APINESS est l’outil d’un appui aux projets d’initiatives économiques sociales et solidaires portés et développés par les acteurs publics sur le territoire Guadeloupéen.

L’objet liminaire de cette annexe à INITIATIV’ s’attache à favoriser l’implantation du réseau COORACE en Guadeloupe, dont l’objectif premier est la réponse conjointe aux marchés publics visant la structuration du secteur de l’IAE et de l’ESS en Guadeloupe.

Pour définir son cadre de fonctionnement, APINESS, représentante de la Fédération COORACE, définit son organisation selon les modalités de fonctionnement des Délégations Régionales COORACE. 

L’objectif commun est de contribuer à l’émergence d’un nouveau modèle de développement économique, solidaire et durable, ancré dans les territoires, créateur de richesses, de services et d’emplois de qualité, accessibles à toutes et à tous, et vecteurs de droits, notamment pour les personnes les plus précarisées sur le marché du travail. 

Appui à l'implantation de la délégation COORACE régionale Guadeloupe

APINESS par convention porte l’offre de service de COORACE National et s’exerce à la déployer  auprès des adhérents présents sur le territoire Guadeloupéen

Nos actions

Adhérents COORACE implantés sur le terrioire
8
Accompagnement COORACE Ambition Progrès en cours
3
Séances d'échanges de pratiques
1
Séances de travail réalisées
12

Notre offre de service

AFEST - IAE

Direction de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités
DIRECCTE
PIC

Contexte et objectifs

Parce qu’elle bénéficie spécifiquement aux personnes les plus éloignées de l’emploi et que l’accès à la formation y demeure insuffisant selon un constat partagé de manière récurrente entre les acteurs de l’emploi, l’Insertion par l’Activité Economique (IAE) a été identifiée comme un secteur prioritaire du plan d’investissement dans les compétences (PIC).

Eu égard aux objectifs poursuivis par les structures de l’insertion par l’activité économique, la mobilisation de la formation professionnelle constitue un maillon essentiel du parcours d’insertion du salarié qui doit lui permettre d’acquérir des compétences, y compris des compétences de base, d’accéder à une certification (complète ou partielle) et de consolider des compétences transférables acquises en situation de travail. Ainsi, nonobstant les pactes signés avec les régions dont les périmètres pourront comprendre l’IAE, cette dernière se voit dotée d’une enveloppe spécifique, pilotée par l’Etat, à hauteur de 260 M€ sur cinq ans. Le cadre général de la mobilisation de cette enveloppe du PIC pour la formation des bénéficiaires de l’IAE repose sur un accord-cadre d’engagement de développement de l’emploi et des compétences (EDEC) pluriannuel (2018-2022). Cet accord a été signé en mai 2018 par 9 réseaux de l’IAE et les 7 principaux OPCA concernés par l’IAE (Uniformation, AGEFOS, OPCALIA, FAFTT, UNIFAF, FAFSEA, Transports et services). En 2019, des conventions financières annuelles ont été signées avec les sept OPCA devenus opérateurs de compétences (OPCO).

En Guadeloupe sous la responsabilité de la DEETS Guadeloupe, la mise en œuvre opérationnelle de l’accord cadre est assurée par la tenue de comités de pilotage régionaux organisés dans toutes les régions depuis 2018. Ils ont permis de valider les priorités stratégiques en terme de formation, en lien avec les acteurs du service public de l’emploi, les représentants des Conseils Régionaux et Départementaux. En Guadeloupe? ce diagnostic a aussi été partagé par le comité des financeurs de l’IAE pour établir une feuille de route déclinée en 3 axes prioritaires :

  • AXE 1 : Favoriser les projets de formations individuels afin d’augmenter le nombre de sorties dynamiques et la réalisation de projets personnels et professionnels avec un appui auprès des SIAE pour construire des parcours d’accompagnement social et professionnel.
  • AXE 2 : Encourager les formations s’inscrivant dans des innovations de parcours et de débouchés en lien avec l’activité de la SIAE pour permettre le développement de secteur d’activité et de nouvelles possibilités d’emploi.
  • AXE 3 : Mettre en place des mutualisations portant sur tout ou partie du processus d’émergence et de mise en œuvre d’une ou de plusieurs actions de formation à destination des salariés de l’IAE.

Suivi de notre activité

APINESS par convention porte l’offre de service de COORACE National et s’exerce à la déployer  auprès des adhérents présents sur le territoire Guadeloupéen

Structures formées
11
Plans d'action définis
6
Personnels de SIAE formés
22
Diagnostics AFEST réalisés
8
Séances de travail
60
Nombre de salariés en parcours bénéficiant d'une AFEST
48

Les objectifs généraux

L’action proposée consiste à accompagner la montée en compétences des structures et de leur encadrement en matière d’ingénierie de formation.

Elle permet  de faciliter le développement d’une dynamique partenariale et territoriale autour des enjeux d’accès à la formation, notamment en assurant la mobilisation collective autour de projets de formation inter-SIAE.

Elle permet un recensement des besoins de toutes les SIAE afin de structurer un plan régional de formations pour les SIAE sur lequel les OPCO pourront s’appuyer et ce dernier pourra favoriser une mutualisation de l’offre de formation.

 

Direction de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités
Conseil Régional de la Guadeloupe
Conseil Départemental de la Guadeloupe

Finalité Initiale

Outil initial de structuration du secteur de l’IAE, le DRA SIAE est la cheville ouvrière à disposition des SIAE et des pilotes pour renforcer les pratiques quotidiennes. L’amélioration continue souhaitée, à la fois par un accompagnement analytique et technique, mais également par la volonté de former l’ensemble des acteurs concernés et d’assurer une animation territoriale vise à faire de ce secteur d’activités, un modèle de développement territorial intégrant utilité sociale et développement économique.

Le contexte de l’IAE depuis 2014, dernière réforme majeure, aura eu un impact sur la viabilité économique des SIAE guadeloupéennes, en raison de modèles fortement attachés aux politiques régionales de lutte contre la massification du chômage en territoire ruraux ou excentriques. La conjonction de la loi Notre, de la programmation européenne en matière de FSE, de la baisse des dotations aux collectivités territoriales, de l’incitation à la diminution des subventions de fonctionnement, a créé un écosystème fragilisant fortement les structures qui avaient pour habitude de répondre aux besoins des collectivités en en étant devenues fortement dépendantes.

Le DRA-SIAE s’inscrit dans ce changement de paradigme, dont l’objectif est d’accompagner la transformation des pratiques dans le but de redonner à l’IAE son sens premier, celui de produire de la valeur ajoutée économique par des activités supports qui s’immiscent dans les interstices laissés libres par le marché concurrentiel. L’objet final étant l’amélioration de la qualité des sorties par des parcours intégrés dans un triptyque, renforcement économique, développement de filière, réponses aux besoins et au développement du territoire

Enjeux actuels

Si la première programmation du DRA SIAE (2017 – 2020) visait à répondre à ces enjeux, de nouveaux viennent en complétude. Fer de lance de la nouvelle mandature présidentielle, faisant suite au rapport BORELLO « Donnons-nous les moyens de l’inclusion » (Président de SOS jeune et conseiller spécial de E. Macron pendant la campagne présidentielle) rédigé en grande partie par Jean-Baptiste BARFETTY (IGAS), l’IAE est devenu le pilier de la politique de lutte contre le chômage et contre les exclusions. Ce texte aura défini une série d’orientations qui auront donné lieu notamment au PACTE AMBITION IAE co-rédigé par les acteurs de la branche, réseaux et professionnels.

Si le rapport BORELLO fait état d’un bilan, le PACTE AMBITION IAE apporte des mesure concrètes, des propositions législatives, des textes de loi, des nouveaux dispositifs, une nouvelle organisation du secteur. Ces mesures ont été reprises pour toutes ou en grande partie par le gouvernement actuel, ayant instruit la 4ème grande évolution du secteur de l’IAE.

Si le DRA SIAE a accompagné les SIAE à la compréhension de cette réforme sur sa première programmation, il devra savoir apporter sur cette deuxième programmation les moyens et outils aux structures pour que ces dernières soient en mesure de choisir leurs orientations stratégiques pour devenir des acteurs primordiaux du développement économique et de l’utilité sociale et territoriale au regard des objectifs suivants :

Agir auprès des structures

  • Accueillir et mobiliser
  • Permettre le développement de la SIAE au travers d’outils financiers
  • Permettre le renforcement de la gestion au travers d’outils de suivi et de structuration
  • Favoriser la création de nouvelles activités ou la relocalisation
  • Entamer une démarche qualité non normative dans plusieurs SIAE
  • Développer et diversifier son offre de services
  • Établir une GPEC
  • Renforcer les connaissances et les pratiques
  •  

Agir pour le territoire

  • Connaître le territoire
  • Utiliser l’insertion pour renforcer les filières d’activités
  • Renforcer les passerelles vers l’emploi
  • Accompagner le changement d’échelle pour renforcer les territoires inclusifs
  • Renforcer la connaissance et se reconnaitre de l’IAE
  •  

Suivi de notre activité depuis le 1er juin 2021

APINESS par convention porte l’offre de service de COORACE National et s’exerce à la déployer  auprès des SIAE présentes sur le territoire Guadeloupéen

Nombre de séances de travail en structure depuis juillet 2021
65
Appui à l'accès au Fonds de Développement de l'Inclusion
8 structures
Appui à l'accès au FSE
3 structures
Formations des permanents
60 jours programmés
Commission technique sur le financement de l'IAE
1

Dispositif Départemental d'Accompagnement des Porteurs de Projets dans l'IAE

Conseil Départemental de la Guadeloupe
BANDEAU DDAPPIAE
  • Identification des ressources du porteur de projets
  • Identification et explicitation de l’idée du projet
  • Identification et explicitation des offres de services et des clientèles
  • Identification de l’environnement et de la concurrence
  • Définition de la politique marketing
  • Définition des activités supports
  • Définitions des moyens matériels
  • Définition de l’organisation productive
  • Définition de la politique d’achat
  • Réalisation du montage financier
  • Identification de l’endettement
  • Montage juridique
  • Définition du projet social
  • Plan de financement à 3 ans
  • Plan de trésorerie
  • Accompagnement à la rédaction du DUI
  • 20 porteurs de projets accompagnés
  • 10 projets conventionnés en 2 ans
  • 100 ETP conventionnés sur le territoire
  • 50 ETP à destination des BRSA
  • 3 implantations de structures en zones blanches

Suivi de notre activité depuis le 1er juillet 2021

APINESS par convention porte l’offre de service de COORACE National et s’exerce à la déployer  auprès des SIAE présentes sur le territoire Guadeloupéen

Nombre d'accueil de porteurs de projet
18
Nombre de projets présentés en commission
7 projets
Porteurs accompagnés
6
Nombre d'ETP en cours de création
72 ETP